« Nous façonnons notre avenir sur la base des connaissances tirées du passé. » Thomas Hobbes (1588- 1679)

Naissance du Quali-Tool

Dans aucun canton en Suisse, il n’existe d’obligation légale pour les communes de proposer une offre d’animation socioculturelle enfance et jeunesse. De plus, jusqu’à présent, il y a peu de standards ou de façon de procéder éprouvées indiquant comment mettre sur pied une offre d’animation socioculturelle destinée aux enfants et aux jeunes qui soit de qualité. Ainsi, comme les communes disposent de données de base nombreuses et variées (par exemple lignes directrices communales, concept d’animation socioculturelle enfance et jeunesse, concept d’exploitation du centre de jeunes, etc.), elles organisent l’animation socioculturelle enfance et jeunesse de façons très différentes et définissent également de manière propre leurs objectifs et les prestations correspondantes (par exemple, il existe de nombreuses prescriptions pour définir les objectifs annuels, le suivi et la saisie des prestations fournies ainsi que les ressources à mettre à disposition).

C’est pourquoi l’Association faîtière suisse pour l’animation enfance et jeunesse en milieu ouvert (AFAJ) s’est fixé comme objectif de développer un instrument qui soutient les animateurs-trices socioculturel-le-s enfance et jeunesse actifs-ives au niveau communal et leurs employeurs-euses dans le développement de la qualité et l’assurance qualité et qui est utilisable par toutes les communes.

Dans une première étape en 2011/2012, une première version de critères de qualité possibles en matière d’animation socioculturelle enfance et jeunesse a été développée en collaboration avec la Hochschule Luzern – Soziale Arbeit et en impliquant des jeunes ainsi que des animateurs-trices socioculturel-le-s enfance et jeunesse. Par la suite, l’AFAJ a lancé en 2013 un projet dans le but de créer un instrument de travail proche de la pratique et qui puisse avant tout soutenir les animateurs-trices socioculturel-le-s enfance et jeunesse et leurs employeurs-euses dans le développement de la qualité et l’assurance qualité.

Interface Politikstudien Forschung Beratung GmbH a été en charge de la mise en œuvre du projet jusqu'en 2016. Alexandra La Mantia était la responsable du projet.

Le développement de l'instrument (Quali-Tool) a été accompagné par un groupe de travail. Un prototype du Quali-Tool a d'abord été testé durant près de cinq mois en 2014 par les trois communes pilotes de Films GR, Ostermundigen BE et la ville de Lucerne. Ce prototype a ensuite été discuté avec d'autres professionnel-le-s lors d'un atelier (le 12 mars 2015) avec une soixantaine de participant-e-s. Les conclusions qui en ont été tirées ont conduit à l'élaboration de ce site internet et du manuel qui a été produit sous la forme d'une brochure imprimée. Le Comité de l'AFAJ a approuvé le manuel et la publication du site internet en hiver 2015/2016..

Membres du groupe de travail

Les personnes suivantes ont participé au sein du groupe de travail responsable du développement du Quali-Tool au niveau du contenu :

  • Roger Häfeli, commune pilote de Lucerne, responsable du secteur Promotion de l’enfance et de la jeunesse de la ville
  • Barbara Willener, commune pilote d’Ostermundigen/Stettlen/Vechigen, animatrice jeunesse
  • Fabienne Schöb, commune pilote de Flims, animatrice jeunesse et assistante sociale en milieu scolaire 
  • Peter Stade, enseignant et responsable de projet, Hochschule Luzern – Soziale Arbeit
  • David Pfulg, directeur de jugend.gr, Dachverband Kinder- und Jugendförderung Graubünden
  • Albrecht Schönbucher, directeur de JuAR Basel

Un autre groupe, le comité stratégique, s'est penché sur les questions concernant l'implémentation de l'instrument. Des mesures ont été conçues pour que l'instrument soit utilisé durablement par le plus grand nombre de communes/d'institutions possible.

Membres du comité stratégique

Les personnes suivantes ont collaboré au sein du comité stratégique responsable de l'implémentation durable du Quali-Tool :

  • Gaston Baumann,commune pilote d’Ostermundigen/Stettlen/Vechigen, directeur du service d’animation socioculturelle enfance et jeunesse 
  • Monika Glück, commune pilote de Flims, secrétaire communale suppléante 
  • Roger Häfeli, Roger Häfeli, commune pilote de Lucerne, responsable du secteur Promotion de l’enfance et de la jeunesse de la ville 
  • Sara Martin, canton de Lucerne, spécialiste du service Affaires sociales et société, département spécialisé Questions de société, domaine Enfant – jeunesse – famille
  • Jonathan Gimmel,canton de Berne, président du Verband offene Kinder- und Jugendarbeit Kanton Bern voja
  • Thomas Leisinger, canton des Grisons, directeur de Famille, enfants et jeunes, office cantonal des affaires sociales des Grisons 
  • Michael Giger, église évangélique réformée/conférence diaconale/KOJU, responsable jeunesse/programmes d’activités, église évangélique réformée du canton de Saint-Gall 
  • Andrea Meier, église catholique/ Verein Deutschschweizer JugendseelsorgerInnen Juseso, responsable du service spécialisé pour la jeunesse, église catholique de la région de Berne
  • Reto Lindegger, Association des communes suisses, directeur
  • Manuel Fuchs, Comité directeur de l’AFAJ, collaborateur scientifique, Institut Kinder- und Jugendhilfe der Hochschule für Soziale Arbeit, Fachhochschule Nordwestschweiz